Les ateliers de Jouvence

« Comment un geste artistique peut améliorer / enchanter un geste de soin ? »

Un projet intergénérationnel basé sur la rencontre entre anciens et adolescents, favorisant le lien social et permettant de rompre l’isolement des personnes âgées en leur permettant de pratiquer une activité artistique et culturelle via des ateliers.

Les ateliers :

• “Contage et papotage” : Frédérique Lanaure, conteuse professionnelle propose de donner la parole aux personnes et de réveiller leur mémoire en se racontant des histoires. Comment un conte raconté pendant un geste de soin pourrait apporter du mieux-être à un personne âgée ? Comment la parole peut-elle servir à construire du lien social, et bien sûr le plaisir de raconter, de s’amuser avec cette matière.

• “Le bal et mouvement” : Hélène Marionneau, danseuse professionnelle, propose de parler du bal d’hier et d’aujourd’hui, ce que ça évoque chez l’ancienne et la nouvelle génération. A travers l’expérience des sensations, du poids, des énergies, de l’espace, du temps, de l’intention du geste, les participants découvriront les principes fondamentaux de la danse contemporaine.

• « Pimenter sa retraite » : des ateliers collaboratifs pour rassembler toutes les générations autour de passions communes. Grâce à des ateliers culinaires, création de recettes ensemble pour une alimentation équilibrée sans se ruiner et prendre du plaisir.

• « Retrouver l’étoffe d’un artiste » : un artiste viendra mettre en image tout ce processus de création, en relation avec des élèves de première de la filière « aide à la personne » du lycée d’Ambert, pour renforcer les rencontres intergénérationnelles et expérimenter des pratiques artistiques au service de la prévention de la perte d’autonomie.

Elles rassembleront des personnes âgées et des élèves sous forme de binôme afin de créer du lien, une relation privilégiée, voire une amitié. Ces volontaires choisiront ensemble l’activité pour lequel ils vont s’inviter dans l’année. Cette dimension intergénérationnelle se traduit aussi par des rencontres : les jeunes invitant les plus âgés à découvrir leur lycée, le centre culturel le Bief… et vice-versa.

La relation humaine est au cœur du projet. Créer du lien, provoquer la rencontre.

> ce projet est financé en partie par la Conférence des financeurs