Présentation

Hier,

 
Tout a commencé en 2001 avec la création d’une association, pour mettre en œuvre une politique culturelle à caractère intercommunal au cœur du Pays d’Ambert, sous l’impulsion du maire d’Ambert de l’époque et de son charismatique fondateur : Lionel Zwenger. Cette association a l’ambition de palier à la carence de propositions culturelles en dehors de la période estivale.
 
La volonté est de fédérer les six communautés de communes d’alors, qui formeront en 2017, Ambert Livradois Forez : le Haut-Livradois, Livradois Porte d’Auvergne, le Pays d’Ambert, le Pays d’Arlanc, le Pays de Cunlhat, le Pays d’Olliergues et la Vallée de l’Ance, pour créer une dynamique à l’échelle du territoire au-delà de la seule ville d’Ambert.
 
Le projet porté par l’association vise à contribuer à l’aménagement culturel et artistique du territoire de manière équitable sur l’ensemble des 58 communes.
 

Philosophie « d’irrigation du territoire »

 
Le Bief : pourquoi avoir nommé ainsi le centre culturel ? Il suffit de se référer à la définition pour que tout coule de source ! Un bief est un canal qui sert à conduire les eaux à la roue d’un moulin. Or, le Livradois-Forez s’impose dès le XIIIe siècle comme le représentant de l’industrie papetière auvergnate qui restera jusqu’à la fin du XVIIIe siècle la plus importante du royaume de France.
Les postulats de départ sont ainsi posés : l’association a pour vocation d’irriguer le territoire particulier de la communauté d’Ambert Livradois Forez d’offres culturelles de qualité sans prérequis.
 

Pluridisciplinarité

 
Le projet, pluridisciplinaire, se développe à travers un large éventail d’actions : ateliers de pratiques artistiques, résidences d’artistes en arts plastiques comme dans les disciplines du spectacle vivant, conférences, artothèque d’estampes, outils de sensibilisation à destination des scolaires et des publics éloignés, etc.
 
Le Bief s’investit dans la collaboration entre acteurs locaux mais établit également des partenariats avec des structures culturelles à forte valeur ajoutée pour offrir aux habitants une programmation variée et de qualité : la Comédie de Saint-Etienne, le festival de la Chaise-Dieu ou encore le FRAC Auvergne.
 
En 2015, le Bief s’installe dans un formidable lieu de production artistique dédié à l’estampe et à la microédition, en lien avec la tradition papetière du territoire : la Manufacture d’images. Elle propose des ateliers de sérigraphie, eau-forte, lithographie, linogravure, et abrite une artothèque, des expositions temporaires et une boutique recueillant les œuvres d’artistes plasticiens en résidence et sélectionnés du territoire ou d’ailleurs. Avec ce lieu, le Bief réaffirme son lien avec la tradition papetière du bassin d’Ambert et favorise la pratique artistique.
 

Un projet culturel singulier

 
La mise en dialogue des arts vivants et des arts plastiques constitue la marque de fabrique singulière du Bief.
 

Aujourd’hui, 

Association loi 1901 reconnue d’intérêt général depuis 2019, le Bief est un centre culturel pluridisciplinaire axé sur la rencontre entre les disciplines des arts plastiques et celles des arts vivants.

  • un lieu dédié aux arts de l’estampe
  • des spectacles pluridisciplinaires, hors les murs
  • des ateliers de linogravure, sérigraphie, eau-forte sur zinc, typographie, pointe sèche… et de marionnette, danse…
  • une artothèque et une boutique
  • un espace d’exposition, des visites et démonstrations pour voyager au cœur de l’histoire de la chose imprimée
  • des expérimentations pour mieux grandir et vieillir
  • des artistes accueillis et un public fidèle 
Le projet du Bief s’articule autour de trois canaux qui s’irriguent les uns les autres :
 

Ancrage territorial

Le Bief est maintenant reconnu par l’ensemble des partenaires institutionnels, notamment pour sa capacité à innover en territoire rural. Fort de ces 19 années de travail consacré à la construction et au développement d’un projet artistique et territorial, le Bief est devenu un acteur incontournable du paysage culturel d’Ambert Livradois-Forez.

Suite à la restructuration territoriale, le Bief se retrouve au centre du Parc Naturel Régional Livradois-Forez sur la communauté de communes Ambert Livradois Forez qui s’est dotée de ses propres outils, notamment pour la diffusion culturelle. Celle-ci propose tout naturellement au Bief d’être un partenaire important sur les questions de développement du territoire, notamment autour des arts plastiques et des arts vivants sur le travail d’expérimentations de modèles de diffusion, en matière d’actions culturelles et sur l’accompagnement des artistes en résidence.

En effet, reconnu au niveau national comme structure culturelle d’avant-garde, soutenu par les collectivités, et par les partenaires financeurs d’Etat, en réseau avec de nombreux acteurs culturels nationaux et locaux, Le Bief poursuit son engagement au service des habitants et de la création.

Une codirection : une complémentarité entre arts plastiques et arts vivants

Le Centre Culturel le Bief est désormais cogéré par deux directions, l’une en charge des arts plastiques avec son lieu, la Manufacture d’images et l’autre, du développement des arts vivants sur l’ensemble du territoire. Elles travaillent main dans la main en étroit lien, et innovent avec des projets où se mêlent les disciplines.
Avec trois salariés et de nombreux collaborateurs ponctuels (bénévoles, artistes techniciens, intermittents…), un CA et un bureau fortement engagés dans le projet, des partenaires nombreux (associations et institutions…), le Bief est une organisation dont la dimension humaine est fondamentale.

Projet culturel, artistique, humain

L’équipe porte l’ambition d’explorer les croisements entre les arts plastiques et les arts vivants et d’irriguer conjointement chacun de ces mondes.
Ce projet est le reflet d’une volonté de dynamique de partenariats, d’harmonisation de l’offre culturelle sur notre territoire, en évoluant avec l’ensemble des acteurs pour être encore plus proches de vous ! Et pourquoi pas, rêver d’un lieu de ressources, de mutualisation et de partage artistique unique, nourri par chacun des habitants, et devenir le symbole d’une capitale champêtre de la culture.  

Œuvrons ensemble !

Le Bief est soutenu par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, La Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Parc Naturel Régional Livradois Forez, le Département du Puy-de-Dôme, La Communauté de Communes Ambert Livradois Forez

My Tickets est actuellement en mode test. Aucune transaction ne sera effectuée.