Exposition Gaspard de Lalune

Manufacture d'images // Centre Culturel le Bief - 23 rue des Chazeaux 63600 Ambert

Exposition visible du 19 juillet au 10 septembre dans nos locaux.
Dévernissage en présence de l’artiste le 10 septembre à 18h.

Au moyen de jeu de mot, d’approximation, d’absurde Mêlant gravures et typographies, découvrez à travers ces planches illustrées, Gaspard de Lalune, un des astres éclipsés de l’histoire…Engagez-vous de nuit dans la ville lumière où le concept d’obsolescence programmée n’a pas encore vu le jour. Le PARIS des années folles où l’on passe d’un filament incandescent en firmament perpétuel. Une lueur d’espoir dans une époque vertueuse bienveillante au service de toutes les têtes d’ampoules à vices où l’auréole cathodique ne refoule pas encore le dessous de bras. Les esprits éclairés reprenant l’expression chère à Gaspard « La voute, c’est leste » pour briller en société, auront-ils compris l’idée de l’idée d’une ampoule pour symboliser l’idée ?
Gaspard de Lalune est un des astres éclipsés de l’histoire. Né en 1876 à Bordeaux, ce fils d’érudits commence sa carrière d’artiste en 1898 et aurait participé au mouvement DADA avant la discorde surréaliste. Auteur et penseur, il aurait à lui seul plus d’un millier d’œuvres allumées et écrits exhalant un retro-futur sublimé avec un soupçon d’utopie joyeuse. Il offre un regard amusé sur notre société, tel un phare, ayant pour seule arme la plume et l’art, le plum’art. Il fait des plans sur la comète pour échapper à la gravité de la vie au moyen de jeu de mot, d’approximation et d’absurde.

Mêlant gravures et typographies, il ambitionne de révolutionner la manière de penser de la société de l’époque. Il panache avec poésie, humour potache et esthétique incandescente. Souvent la tête dans la lune et le sourcil relevé, il garde néanmoins les pieds sur terre, il aime les croissants et dit « chocolatine ». Il est de ceux qui luttent pour le meilleur et pour le rire. Pas alcoolique pour un saoul, il profite de la vie tel un épicurien cherchant désespérément un sens à la vie sachant pertinemment que la vie n’a aucun sens…
Je me retrouve dans l’ombre à la poursuite d’un homme lanterne disparu de la place publique depuis des lustres fuyant les projecteurs… Est-il possible qu’un personnage aussi brillant la mette en veilleuse ? Que sa flamme s’éteigne ? La mise en lumière de la citation destinée aux pessimistes obscurantistes « Ici nuit, là-bas jour » signée Gaspard, extraite d’un petit psaume couché sur un bout de papier, est le point de départ d’une histoire à dormir debout.
Plongez dans l’univers de Gaspard de Lalune où il prend tout l’espace et découvrez parmi toutes les étoiles filantes contemporaines, la retro-naissance d’une nouvelle star !