Théâtre : ANTICYCLONE Auto f(r)iction familiale

Théâtre : ANTICYCLONE Auto f(r)iction familiale

Accueil

Informations pratiques

Date / Heure
Date(s) - vendredi 9 mars
20h 30 - 21h 30

Lieu
Salle Culturelle
Le Bourg
Saint-Amant-Roche-Savine
63890

Chargement de la carte…
Théâtre : ANTICYCLONE Auto f(r)iction familiale

Théâtre

Crédits :

Public : Tout public

Théâtre : ANTICYCLONE
Auto f(r)iction familiale
Salle d’activité culturelle ; Saint-Amant-Roche-Savine ; 20h30 ; Paf : 5€, réduit 3€
Tout public

Anticyclone
Questionnement météorologique et tumultueux d’une jeune femme sur la petite et la grande Histoire de l’Algérie et de sa famille. Elle nous embarque dans ses recherches entre fantasme et réalité, cherchant à reconstituer le puzzle d’une mémoire passée sous silence.

Durée : 1h
Mise en scène Néry Catineau, Paul Nguyen
Musique: Joseph Dahan

NOTE D’INTENTION
Tout commence par elle, ma grand mère. Je l’écoute me parler de sa jeunesse, d’un là-bas lointain et paradisiaque. Comme dans toutes les familles, se dessine alors le mythe familial. Le mythe d’une autre époque, d’un autre lieu. Je suis sur les traces de mon histoire familiale. Je comprends vite que je suis la première qui n’est pas issue de ce village en exil, un village en Algérie.
Ma grand mère évoque des personnages de sa jeunesse qui deviennent pour moi des héros. Un mythe qui assurerait le fondement de mon identité. Je me lance alors dans un collectage autour de l’Algérie d’avant 62.
Je ne connaissais rien de l’histoire de ce pays, excepté l’évocation qu’on en a fait pendant longtemps: « les évènements ». L’investigation commence, sur un coin de table, un enregistreur, un carnet de note. J’écoute ma grand mère, ma mère, des oncles jusqu’à alors inconnus. Les voix se mélangent, j’imagine des modèles de courage, de bravoure et j’invente un ailleurs fantasmé propice au désir d’exotisme et d’héroïsme. Selon Larousse, le mythe est l’Ensemble de croyances, de représentations idéalisées autour d’un personnage, d’un phénomène, d’un événement historique… mais aussi ce qui est imaginaire, dénué de réalité… Je remplis les trous de l’histoire, essaie de m’accrocher à un fil. Je découvre les comportements honteux, jusqu’à alors cachés, la violence d’une guerre que personne n’a réussi à nommer. Faire parler ceux qui veulent se taire. Le mythe fondateur dans cette famille, c’est le silence. Je suis la dernière trace de cette « honte » familiale. Pourquoi une honte ? Qu’aurais je fait ? Qu’auraient-ils fait, eux ? Selon R. Neuburger, psychiatre et psychothérapeute de la famille, la transmission générationnelle du mythe peut s’opérer selon deux modes : la répétition et la création. La nécessité apparait alors pour moi: donner la parole à tous ces silences et à ceux qui, enfin, ont parlé. J’écris tout: les rêves tourmentés, les tentatives d’échapper au vide, les désirs inavoués, un procès absurde à la France des colonies, leurs « vérités », mes fantasmes d’ancêtres idéalisés, frôlant avec le comique parfois. Avec les souvenirs de ma famille prise dans les tourmentes d’une guerre d’indépendance, j’abandonne mes mythes. Me glissant dans la peau de la grand mère, passant de narratrice à citoyenne, je dissèque les vides de la transmission de ma famille pied noir, convoquant Saïd, l’amour de collège, un militant communiste, des (r)appelés du contingent, ma mère enfant, les morts, et moi… L’intime raconte l’Histoire, et ouvre sur une réflexion autour de la transmission et de la mémoire collective.

SYNOPSIS

L’objet de mon spectacle est d’interroger un fait issu de notre réalité politique contemporaine : le tabou autour de la guerre d’Algérie et surtout les conséquences de ce silence encore aujourd’hui.

ll s’agit d’une écriture singulière où la petite et la grande Histoire de l’Algérie sont intimement liées. A la manière d’une documentariste sur sa propre identité, c’est l’enquête entre fantasme et réalité d’une femme qui cherche à reconstituer le puzzle d’une mémoire passée sous silence.

Dans votre agenda

Tout de suite après

Spectacle

Mille francs de récompense


Théâtre
mardi 13 mars

Comédie de Saint-Etienne, Saint-Etienne

Pas très loin

Exposition

Les Heures

Marie Bonnin
exposition
lundi 12 mars - samedi 21 avril

Manufacture d’images, Ambert